desert castles of Jordan

Les Châteaux du Désert, qui furent construits pour la plupart sous les Omeyyades (661-750 avant JC), sont les témoins des débuts de la civilisation architecturale arabe. Ils se trouvent à l’est d’Amman, entre l’Iraq et l’Arabie Saoudite. Diverses hypothèses ont pu être formulées quant au rôle principal de ces monuments originaux de l’art primitif islamique : des résidences, des villas de vacances, des caravansérails ou bien encore des pavillons de chasse pour les dirigeants omeyyades, ils servaient également de domaine aux princes omeyyades au VIIIème siècle. Une autre possibilité de leur usage serait qu’ils auraient servi à contrôler la voie de Damas à La Mecque.

Les terrains sur lesquels ils ont été construits sont en grande partie plats et les châteaux sont faits d’une mixture de lave, de grès, de calcaire et de basalte. Le plus proche est al Kharranah, qui se situe à environ une heure de route d’Amman. Le prochain est le château Amra qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, et le dernier se trouve dans le nord-est, Al Azraq, dans la ville d’Azraq, à 20 minutes du précédent. D’autres châteaux sont dispersés à travers le pays et ont presque toujours des éléments intéressants d’architecture et de mystique.